Des études de droit à la communication animale, le parcours de Saskia Parein

Depuis un an Zen in the jungle me permet de faire de formidables rencontres et, comme l’une des valeurs de ce blog est le partage, j’ai eu envie de vous proposer une série d’interviews vous présentant quelques unes de ces personnes qui ont croisé mon chemin. La première à avoir gentiment accepté de se plier à l’exercice est Saskia Parein. J’espère sincèrement que vous prendrez autant de plaisir à la découvrir que j’en ai eu à l’interviewer !

_DSC1067

Saskia, peux-tu revenir brièvement sur ton parcours ?

Avec plaisir !

Je suis originaire de Lausanne, en Suisse. J’ai suivi un cursus scolaire plutôt « ordinaire » avec l’obtention d’une maturité fédérale – équivalent du bac français -, puis d’un Bachelor et d’un Master en droit. J’ai ensuite effectué mon stage d’avocat et obtenu mon brevet, qui me permettait d’exercer ce métier.

Ça, c’est pour le parcours professionnel !

Sinon, je me suis très tôt découverte une passion pour le développement personnel. Je suis convaincue que les épreuves que j’ai vécues jusqu’ici ont toutes une signification et me permettent d’évoluer. Le développement personnel m’aide tous les jours à mettre en conscience ce que je vis et ça, c’est aussi un sacré parcours !

Justement, sur ton site « Suivre sa joie », tu évoques plusieurs dimensions du développement personnel sur lesquelles nous reviendrons. Mais avant cela, peux-tu nous dire pourquoi tu as intitulé ton site « Suivre sa joie » ? 

Lorsque je me suis présentée la première fois à mes examens pour obtenir mon brevet d’avocat, j’ai échoué. A l’annonce des résultats, j’étais perdue. J’ai réalisé que je ne savais pas qui j’étais. J’avais passé les sept dernières années à enchaîner les diplômes et pourtant, je n’arrivais pas à me définir par rapport à ceux-ci.

Puis, des personnes lumineuses m’ont suggéré de faire ce que j’aimais vraiment, ce qui me mettait en joie, pour me découvrir et me rapprocher de moi-même. Quand j’ai reçu ces conseils, j’ai eu comme un déclic. J’ai réalisé que cette émotion en disait beaucoup sur moi. Je me suis donc fait la promesse de suivre ma joie, mais surtout de la vivre pleinement !

J’ai alors été attentive à ce qui me faisait avoir des fous rire, des papillons dans le ventre et des frissons dans le dos. C’est ainsi que j’ai mis en ligne mon site www.suivresajoie.ch afin d’inspirer mes lecteurs à être également à l’écoute de ce qui les fait vibrer !

Tu avais travaillé dur pour en arriver là, à quel moment as-tu décidé de changer totalement de cap ? Et comment la communication animale s’est imposée à toi ?

Effectivement, obtenir le brevet d’avocat est un peu un parcours du combattant : cinq ans d’université, deux ans de stage dans une étude d’avocats et des examens relativement exigeants à réussir pour exercer cette profession. En plus, pour ma part, j’ai enchaîné les expériences dans différents tribunaux pour mêler l’aspect pratique à mes études. C’est dire que j’ai dépensé beaucoup d’énergie dans cette direction pendant longtemps !

Quand j’ai loupé mes examens, j’ai décidé de tester de nouveaux domaines, très éloignées de ma formation juridique. En parallèle, je révisais et j’ai finalement obtenu mon brevet d’avocat !

Je me souviens qu’à cette époque, je voulais m’investir auprès des animaux. C’est ainsi que j’ai testé un cours de communication animale. Au début, j’étais perplexe. « Sérieux ? On va parler avec des animaux ? ». Puis, j’ai réalisé que j’avais de la facilité à exercer cette activité. Le bouche-à-oreille a commencé à prendre de l’ampleur et j’ai rapidement proposé mes services via mon site internet.

Aujourd’hui, la communication animale est bien plus qu’un hobby. Grâce à elle, je rencontre des personnes et des animaux extraordinaires qui m’enrichissent d’une manière indescriptible.

Concrètement, en quoi consiste la communication animale ? 

La communication animale intuitive est une méthode qui permet de mettre en lien le gardien (le maître) et son animal sur un autre plan que celui de la matière, à un niveau énergétique.

Il est possible d’entrer en contact avec tous les animaux, vivants ou décédés, peu importe l’espèce à laquelle ils appartiennent.

S’agissant d’une séance de communication en direct, je fais dans un premier temps le tour avec le gardien des messages et des questions à transmettre à son animal. Dans un second temps, je le rencontre et grâce à une photo de son animal je me connecte à celui-ci, énergétiquement parlant. La séance, durant laquelle seul le gardien est présent, dure environ une heure. Pendant celle-ci, je canalise les réactions de l’animal à ce que dit son gardien et ce dernier peut réagir instantanément à son tour. C’est vraiment une discussion durant laquelle je fais office d’intermédiaire.

Si le gardien ne peut pas me rencontrer, il se peut que j’effectue une communication à distance. Je restitue ensuite à celui-ci les messages et réponses de son compagnon.

Quant à la façon de capter l’animal, je peux recevoir des images, des ressentis, des mots ou des phrases. 

Concernant le contenu d’une séance, il est très variable. Les sujets peuvent être généraux, comme un point de situation sur le bien-être de l’animal. Ils peuvent aussi être précis, comme la préparation de l’animal à un déménagement, à des vacances, à une intervention chirurgicale, à l’adoption d’un nouveau compagnon ou à la naissance d’un enfant. Grâce à la communication, il est également possible d’accompagner un animal durant la fin de sa vie ou encore d’entrer en contact avec lui lorsqu’il est décédé afin d’achever un deuil. En réalité, tous les événements que la vie nous apporte peuvent faire l’objet d’une séance ! Je n’effectue toutefois pas de communication avec les animaux qui se seraient perdus, car je trouve ce sujet délicat.

Pour ce qui est des situations en relation avec la santé ou un comportement spécifique adopté par l’animal, je propose un soin énergétique à distance. Celui-ci est combiné avec une communication, ce qui a l’avantage de réunir ces deux méthodes, qui sont complémentaires.

Quel est ton plus beau souvenir de communication animale ? 

Mmmmm…. il est difficile de répondre à cette question. Chaque communication me touche d’une manière différente.

Ce qui m’émeut plus particulièrement est la suite des séances, quand le gardien me contacte quelques temps après pour m’expliquer que le problème pour lequel il m’a consulté s’est résolu. Beaucoup de personnes me confient qu’après une communication, elles comprennent mieux leur animal et que leur complicité s’est renforcée, ce qui est ma plus belle victoire !

Sur mon site internet, je raconte quelques communications animales intuitives pour lesquelles je garde un magnifique souvenir. N’hésitez pas à y faire un tour !

A côté de ton activité, tu alimentes aussi trois blogs (littéraire, lifestyle et développement personnel) ! Comment trouves-tu le temps pour tout mener de front ?

J’exerce actuellement, à temps partiel, une activité professionnelle en qualité de juriste. Cet emploi du temps me donne la liberté de me consacrer, la deuxième partie de ma semaine, à mes passions. Et comme j’adore ce que je fais et ne vois pas le temps passer quand je rédige des articles, j’en écris beaucoup !

Quels sont tes projets pour les mois voire les années à venir ?

Je me laisse vivre ! Je prends la vie comme elle vient et lui fais confiance. Je sais qu’elle m’apporte toujours ce qui est le plus juste pour moi au bon moment. Mon projet principal est de continuer à développer Suivre sa joie !

Enfin, quels conseils pourrais-tu donner à une personne qui a peur de sortir de sa zone de confort pour se lancer, par exemple, dans un projet qui lui tient à cœur mais qui lui parait risqué ?

Pfiou… je pourrais en discuter avec elle pendant des heures, m’étant moi-même trouvée dans cette situation.

Le premier conseil que je lui donnerais serait probablement le suivant : imagine ta vie telle que tu souhaiterais qu’elle soit et fais comme si aucun obstacle n’existait. Une fois cela visualisé : fonce ! Tu es ici pour vivre la plus belle version de toi-même, alors pourquoi te limiter ?

Crédit photo : Gregory Takatch

2 commentaires sur « Des études de droit à la communication animale, le parcours de Saskia Parein »

  1. Très intéressant article, et très belle personne … Ne pas hésiter à aller sur le site de Saskia. Merci Sophie de nous faire partager ces belles rencontres ….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s